Revue trimestrielle .:.. Différentes .Saisons

consacrée notamment à Stephen King

 # 23 .. PRINTEMPS .. 2004

....

Ces études et articles .sont tous protégés par mon ©

Accès aux résumés de l'ensemble des études des

"saisons passées "

ou allez directement à l'étude (texte intégral) que vous avez choisie,

en vous servant de la liste ci-dessous

 # 23 .. PRINTEMPS .. 2004

L'HOMME KING, du mariage à la stabilisation (4-5)

.. 95 VERS LA STABILISATION .. 52Ko

Les années 1973 et 74 vont être des années de stabilisation. La famille a déménagé, pour une maison -achetée!- plus accueillante. Tout en s'entraînant à son premier exercice littéraire de grande ampleur (renouveler le mythe du vampire en l'intégrant à notre époque -projet intitulé d'abord Second Coming), Steve va, dans des oeuvres écrites parallèlement, affronter ses problèmes majeurs. D'abord dépasser son enfance asexuée, passage obligé vers le stade adulte,ensuite solder sa fixation sexe et mort, la hantise de la Tour du Texas, enfin régler ses comptes avec un passé trop saignant. Il doit aussi exorciser le départ un moment craint d'une épouse, et prendre conscience qu'elle n'est pas au monde pour être au service de King, comme l'était sa mère maintenant disparue. Ce travail de liquidation s'opèrera d'autant plus facilement qu'en 1974, la famille King quitte le Maine pour Boulder, dans le Colorado.
.. 94 DÉSÉQUILIBRES .. 64Ko

King s'était investi dans les événements sociaux et politiques qui marquèrent la vie des campus américains à la fin des années 60, dont il connut les moments explosifs. En dépit de sa sauvagerie, il a obtenu d'indiscutables succès de tribun politique dans les réunions de la fac, a été le sujet d'une des photos de couverture les plus gauchistes, a présenté des idées de réforme universitaire intéressantes, a écrit un grand nombre de chroniques dans le journal de l'université. Il est connu, mais on ne le connaît guère. En dehors des réunions, il reste à l'écart, ne fréquente pas les filles. Par contre, on l'a vu, il s'est mis à boire.

les nouvelles du trimestre :

Alain Delbe, Le diable dans le beffroi

François Darnaudet, Dans les jardins vénéneux de l'Ombre...

Jeunes auteurs : Denis Roditi, La défaite du roi


les textes du trimestre :

Christine Guillot, Lettre à Mme Rowling à propos de trois sorciers bien étranges

Sylvain Tavernier, Regards sur l'architecture imaginaire de la bande dessinée : le cadre du mythe
Etude de
La Quête de l'Oiseau du Temps, de Serge LeTendre et Régis Loisel (3)

 # 22 HIVER 2003

L'HOMME KING, de l'enfance à l'adolescence

.. 93. UNE ENFANCE SANS PÈRE .. 88 Ko

Stephen King n'a pas connu son père, officier de la marine marchande, qui a subitement quitté le foyer conjugal en 1949. La situation du jeune Stephen King de deux ans n'est pas brillante : une mère seule, sans ressources, qui élève ses deux enfants, David, enfant adopté, et Steve. Elle doit souvent changer de résidence pour trouver des emplois nouveaux. Nellie King s'était mariée à 25 ans, juste avant la guerre, et n'avait pas d'enfant au retour de son époux après la guerre, six ans plus tard. Après avoir adopté David, elle eut Steve sur le tard à 33 ans. Son mari la quitte deux ans plus tard.

.. 92. UNE ADOLESCENCE DIFFICILE .. 52Ko

L''une des frayeurs de l'enfance est de ne pas être capable d'entrer en contact et d'établir des rapports de communication avec les autres, la peur de ne pas être capable de se faire des amis. Avec la pression de la puberté, c'est l'amie qu'il lui faut maintenant chercher. Quête accompagnée chez King du sentiment de ne pas en être vraiment capable. Pulsion biologique, peur et désespoir vont former un cocktail détonant, qui ne peut qu'engendrer une situation nouvelle: il était timide et replié, maintenant il devient exaspéré.

.. 93. LA FASCINATION DE LA MORT .. 52 Ko

La première année d'université, King abandonne Rage, qui ne sera repris que trois ans plus tard. Il se met à écrire un second roman, qu'il se propose de montrer à ses professeurs. Traduit littéralement, son titre est La Longue Marche; l'éditeur français a préféré un titre plus percutant, mais réducteur: Marche ou crève. Pour la seconde fois, les thèmes de l'amour et de la mort vont s'enchevêtrer, l'une donnant son sens à l'autre.

les nouvelles du trimestre :

Alain le Bussy , L'affaire en or

André-François Ruaud, Une larme rouge

Jeunes auteurs : Erwin Toul, 1,6180335


le texte du trimestre :

Sylvain Tavernier, Regards sur l'architecture imaginaire de la bande dessinée : le cadre du mythe
Etude de
La Quête de l'Oiseau du Temps, de Serge LeTendre et Régis Loisel (2)

# 21 AUTOMNE 2003

KING , JOB ET DIEU

Le lecteur américain n'est pas autrement surpris de rencontrer le nom de Job cité de nombreuses fois dans des romans de King. Alors qu'en France l'inculture religieuse prend des proportions catastrophiques, aux États-Unis on enseigne encore partout le catéchisme, enseignement en diminution cependant dans les milieux urbanisés. Le lecteur français doit se rappeler que La Bible est le livre religieux officiel sur lequel le président prête serment, et dont lecture est faite chaque jour dans les écoles. La pensée de King croyant est attachée à réfléchir sur la difficulté de la vie humaine, l'idée de sa vacuité et sur la fragilité de l'existence dans la souffrance, qui ne pèse rien dans la balance divine.

... 90.. LA PLAINTE DES HOMMES... .60 Ko

King a bien compris l'essentiel du message du Livre de Job, et le livre biblique a joué un rôle non négligeable dans sa réflexion éthique. Ses préoccupations sur l'attitude divine envers Job apparaissent également dans des essais ou interviews: car King est angoissé par cette situation d'un Dieu indifférent aux maux des hommes, dans une création qui laisse à désirer. La sagesse populaire prétend depuis toujours que le bonheur n'est pas l'attribut normal de notre condition d'hommes. Vivre une situation si satisfaisante qu'on souhaiterait la prolonger indéfiniment est une aspiration aussi vieille que l'humanité.

...89...LE LIIVRE DE JOB... .48 Ko

On ne peut pas bien comprendre le sens historique du texte si on ignore qu'à l'époque où fut rédigé le Livre de Job, écrit après l'exil à Babylone, à une date incertaine (- Vème/-IVème siècle?) d'importants changements s'opèrent dans la mentalité juive. Dans l'ancienne théologie hébraïque, le «ciel», en tant que paradis et gratification n'existe pas. La vertu doit être récompensée sur cette terre, ou elle ne le sera jamais. On pensait que Yahvé récompensait l'homme pieux et non l'infidèle. Les bonheurs, comme les malheurs, viennent de Yahvé, et sont la sanction d'une conduite humaine.

... 88... DIEU EN QUESTION... .64 Ko

Ainsi disparaît, avec le Livre de Job, l'image d'un Dieu qui n'inflige une punition qu'à la personne qui a commis une faute. Les premiers livres de La Bible nous ont présenté une sanction signe du péché, fruit de l'inconduite et de l'imperfection, une manifestation d'un Dieu-juge qui veut rétablir l'ordre des choses. Un Dieu qui tend à remettre les pécheurs dans le droit chemin en éveillant leur conscience. L'addition tardive du postulat que le mal peut être la condition d'un bien, ajoutée par les commentateurs bibliques par la suite, est une notion moins motivante, et plus difficile à comprendre. Et surtout ce qui se dégage du Le Livre de Job est l'idée que l'homme ne peut pas bien vivre sans savoir pourquoi : vivre, c'est donner un sens aux choses.

 ... 88... LA CONDITION HUMAINE... .72 Ko

Le monde est ce qu'il est. On peut bien sûr se révolter verbalement, voire nier Dieu. Mais ce monde, on peut aussi l'accepter en refusant d'ajouter à son malheur, éventuellement même en acceptant de souffrir pour diminuer le mal des hommes. Si des hommes ont la volonté de relever le défi, le grand silence de Dieu, à défaut d'être encourageant, peut être au moins stimulant. À condition de ne pas se laisser écraser.

les nouvelles du trimestre : Claire Panier-Alix, Le fantasme et le coucou

Alain le Bussy , Le palais des monstres


les textes du trimestre :

Valérie Frances, Stephen KING : sa part de ténèbres

Guy Sirois, La science-fiction au Québec

Sylvain Tavernier, Regards sur l'architecture imaginaire de la bande dessinée:
Etude de
La Quête de l'Oiseau du Temps, de Serge LeTendre et Régis Loisel (1)

# 20 ... ÉT É .... 2003

KING ET LES PRATIQUES SORCIÈRES

... 86.. LA SORCELLERIE DANS LES NOUVELLES de Stephen KING .156 Ko

La croyance en la sorcellerie, qui semblait mourir de langueur et appartenir à une époque dépassée, se porte en fait toujours bien de nos jours. L'âge de la religion succédait alors à celle de la magie dans une coexistence souvent tourmentée. King a repris cette distinction entre l'esprit magique et l'esprit religieux, en utilisant souvent dans ses romans le Dieu des religions judéo-chrétiennes opposée aux pratiques mettant en action des êtres surnaturels. Il pense ainsi cultiver le suspense, en introduisant dans le récit romanesque l'arbitraire, puisque l'omnipotence divine peut répondre ou non aux pratiques rituelles, modifier à son gré ses propres lois . Ce qui n'est pas possible dans le monde magique, qui repose avant tout sur l'idée de forces obéissant aux directives imposées, dans des limites souvent floues.

... 85.. Tout est-il éventuel ou fatal? (1) DU PANTACLE ANCESTRAL AU PANTACLE ÉLECTRONIQUE

En tant qu'homme comme en tant qu'écrivain, King éprouve une attirance pour ces êtres "rares", qui disposent de dons cachés ne se révélant que dans des circonstances particulières. C'est le cas du héros de cette novella, Richard Ellery Earnshaw, 19 ans, surnommé Dinky (le gentil), qui a raté ses études et se trouve manoeuvre dans une grande surface ou livreur de pizzas. Son don a la caractéristique de ne pas dépendre, dans sa lise en scène, de facultés extrasensorielles particulières supposées, comme celui de Carrie ou d'autres personnages kingiens. Il est plus étrangement lié à une pratique surnaturelle ancienne, modernisée ici, celle de l'utilisation du pantacle.

... 84.. (2) DE LA FATALITÉ À L'ACTE LIBRE

Tout est fatal, le titre de la novella Everything's eventual a provoqué le désarroi des traducteurs devant l'adjectif anglais "eventual". L'extension du sens de cet adjectif est telle qu'il reflète des réalités contraires, et que seul le contexte permet de trouver la signification adéquate. Il peut renvoyer en français à l'"éventualité" comme à la "fatalité". Suivant le sens qu'on prête au mot, on passe de l'idée d'éventuel, d'aléatoire (ce qui arrive par incident ou accident, donc hypothétique), à ce qui arrive nécessairement, qui est prévu par un ordre fixé des choses, qui doit immanquablement arriver. Sans oublier la résonance mortifère du mot "fatal", que le français associe souvent à l'idée du trépas, comme dans l'expression "une issue fatale". Deux perspectives sont en fait conjuguées dans la novella : la place singulière et génétiquement "fatale" du don, le premier mis en scène par King qui soit aussi directement lié à la magie; la place prise par la fatalité dans le déroulement de cet épisode de la vie de Dinky. Une réflexion est ainsi possible sur le hasard et la nécessité, sur le sens de la liberté humaine, en rapport avec la conception qu'a King de l'ordonnancement du monde.

les nouvelles du trimestre :

Olivier Bidchiren, Au nom du pèze,du fric, et du Saint-Bénéfice

Alain le Bussy, Ramon de la Macrâle

Jeunes auteurs :

Denis Roditi, La démence sortie de la forêt

Sylvain Tavernier, Space-Fantaisie


le texte du trimestre :

Valérie Frances, Stephen KING : Survol biographique

 # 19 .. PRINTEMPS .. 2003

LA FANTASY dans Le Talisman , Les Territoires et La Tour Sombre. 2

.. 83. DES ESPACES MATHÉMATIQUES AUX ESPACES DES LITTÉRATURES DE L'IMAGINAIRE

La notion d'espace est celle dont les transformations au cours du temps ont eu le plus d'incidence sur la conception que les hommes se font de leur place dans l'univers. La "révolution copernicienne" au XVIe siècle,a placé pour la première fois les hommes dans un univers dont ils n'ont pas depuis cessé de reculer les frontières. Il y a dans ce désir d'aller au-delà des limites connues une part importante de rêve, et nombreux sont les accomplissements qui ont eu à l'origine une part de rêve. La nouvelle conception de l'espace qui en est résultée a non seulement bouleversé l'assurance que les religions avaient donnée aux hommes quant à leur statut privilégié dans leur univers, mais, en les remettant les théologies établies en cause, a ouvert un champ nouveau aux spéculations humaines, aussi bien dans le domaine scientifique que dans le domaine littéraire.

.. 82. LES PASSAGES DANS LES MONDES PARALLÈLES

Le passage, le franchissement des limites, la traversée de l'espace appartiennent à une même conception symbolique que l'on trouve aussi bien dans l'Antiquité, dans La Bible ou en Orient. Dans La Bible, les célèbres «passages horizontaux» que sont la sortie d'Egypte, la traversée du désert ou de la Mer Rouge ne sont pas d'une autre nature que les «passages verticaux» d'Élie enlevé vers le ciel par un char, dans une imagerie que ne renierait pas un roman de fantasy, et ceux, entre autres, d'Hénoch ou de Jésus. Le voyage, le passage symbolique transfère le centre de gravité du personnage de son milieu ordinaire pour le projeter dans une zone inconnue, remplie de possibilités nouvelles comme de dangers insoupçonnés.

.. 81. LES PORTES SUR LES MONDES PARALLÈLES

Familières dans les habitations, plus impressionnantes dans les lieux de culte ou les palais, les portes se sont doublées au cours de l'histoire des hommes des produits de leur imaginaire, et ont pris une grande importance. La porte indique un passage, l'interdit ou invite à la franchir, s'ouvrant alors sur un mystère. La porte est le symbole du lien ou de l'opposition entre le dedans et le dehors, l'intérieur et l'extérieur, et dans la littérature fantastique, la connexion possible entre le monde ordinaire et celui du mystère. King sait que la porte, quand elle est l'aboutissement du voyage entrepris dans l'angoisse et la peur, se trouve être le lieu de passage entre deux mondes, le connu et l'inconnu, la lumière et les ténèbres, l'ouverture sur le surnaturel. L'ouverture de la porte est, métaphoriquement l'intrusion paroxystique de la surnature, de l'impossible dans un monde habituel et ordonné.

les nouvelles du trimestre :

Serena Gentilhomme, Fou dessein + Jean-Louis Trudel , Fictions et fan

Jeunes auteurs : Bernard Reeb, Des reflets dans les plaques de signalisation + Sylvain Tavernier, Josh le ventru

les textes du trimestre :

Valérie Frances, Stephen King : sa perception de l'horreur +

Sylvain Tavernier Approche du mythe de l'un et du double dans l'imaginaire kingien

 # 18 HIVER 2002

.. 80. LA FANTASY DANS L'OEUVRE DE STEPHEN KING .104 Ko

Stephen King est réputé pour être un des spécialistes du genre "Fantastique horrifique". Mais il a aussi écrit des oeuvres de Fantasy, d'abord peu nombreuses, mais qui se sont multipliées avec ses expériences sur La Tour Sombre. Il semblerait actuellement que la carrière du maître de l'horreur s'achèvera dans la fantasy, puisqu'il a prévu d'arrêter d'écrire après la publication du septiève volume de la saga, en 2004. Le temps paraît venu de faire un bilan de la place que tient le genre littéraire le plus vieux de l'humanité dans sa production littéraire, le plus vieux puisque les légendes et les récits mythiques ont nourri l'imagination des hommes archaïques depuis des dizaines de millénaires.

LA FANTASY dans Le Talisman et Les Territoires.
.. 79. 1. LA PLACE DE L'ÉCOLOGIE 112Ko

Le Talisman se déroule partie sur terre, et partie dans les Territoires, occasion de dénoncer en profondeur les perturbations écologiques graves que subissaient déjà les USA il y a vingt ans. La critique écologique de King/Straub porte sur deux points. La pollution en général, mais aussi la pollution nucléaire et les transformations, biologiques notamment, qu'elle entraîne. Si Les Territoires commencent avec des considérations écologistes sur l'attrait des territoires, la suite va dans une toute autre direction, avec la dénonciation des formes de pensée (alliance des sciences et des techniques pour l'augmentation des biens de consommation, dans une perspective capitalistique) qui ont permis le progrès, qu'on qualifie dans les Territoires de "pensée empoisonnée".

.. 78. 2. LE COMBAT ENTRE LE BIEN ET LE MAL 184 Ko

Les récits fondateurs des mythes et des religions forment un vaste ensemble dont la finalité est l'explication du monde, faite avec les concepts et les outils mentaux de l'époque. Littérairement, on peut considérer que ces récits mettent en présence ou en conflit les plus anciens personnages fantastiques de l'histoire des hommes, entités et dieux, partagées entre le Bien et le Mal situé au coeur de ces histoires, entre ce qui est souhaitable et ce qui ne l'est pas. King, auteur fantastique, reconnaît volontiers que sa production est dominée par ce conflit entre les deux ordres immémoriaux : "Avant tout, je suis intéressé par le bien et le mal, que ces pouvoirs du bien comme du mal existent ou non en dehors de nous. Je pense que ces concepts du bien et du mal sont dans le coeur humain. Et parce que j'ai été élevé dans une famille de religion plutôt stricte (Méthodiste), j'ai tendance à combiner ces concepts de bien et de mal et je les mets dans mon oeuvre."

+ les nouvelles du trimestre :

Natasha Beaulieu, Sodo + Joëlle Wintrebert, Imago

Jeunes auteurs : Franck Maillard , Un dernier sur la liste + Sylvain Tavernier, Simon le Boiteux

 

# 17 AUTOMNE 2002

KING ET LE PARANORMAL : LA PERCEPTION EXTRASENSORIELLE. 4 à 6

Adolescent, King a lu avec fascination les recueils de faits et anecdotes étranges publiés en livre de poche : Ripley's Believe It or Not (Incroyable, mais vrai), où il trouve d'innombrables curiosités, des faits merveilleux, mais aussi des monstres animaux ou humains, ces aberrations tératologiques qui éc¤urent ou effraient les hommes depuis toujours : "C'est dans le Ripley's Believe It or Not que j'ai commencé à voir pour la première fois à quel point pouvait être ténue la ligne qui sépare le fabuleux de l'ordinaire."

... 77... L'IMPORTANCE DU MÉDIUM dans l'oeuvre de King .112 Ko

La croyance la plus archaïque de l'humanité, l'animisme, prétend que les végétaux, animaux, différentes choses, et bien sûr les hommes, ont un esprit. Dans ce monde, ordinairement invisibles, existent aussi des entités, ou des esprits d'hommes trépassés, qui sont doués d'intentions. Il est possible à certains humains et aux esprits de toutes sortes de communiquer. Chaque civilisation a ainsi éprouvé le besoin d'avoir ses spécialistes du sacré : chamanes, prêtres, hommes-médecine, devins, magiciens, médiums, guérisseurs, exorcistes, qui prétendaient avoir la capacité de communiquer avec les esprits.

... 76... UNE EXCEPTIONNELLE MISE EN SCÈNE DE L'AURA .92 Ko

Il y a des siècles et des siècles que l'on parle de l'aura. Chaque être vivant serait, selon cette croyance, enveloppé d'un halo lumineux, l'aura, qui peut parfois être perçue et décodée. Des sages égyptiens et hindous avaient déjà ces pouvoirs. Les bouddhistes pensaient en effet que l'aura, sorte de halo est l'extériorisation de la force vitale. Formée des radiations colorées venant des différentes parties du corps, l'aura reflétait l'âme, comme l'état de santé et les sentiments d'un individu.

... 75... L'ÉNERGIE VITALE .104 Ko

Dans plusieurs romans cosmiques, King a tiré des effets intéressants littérairement d'éléments anciens, récemment repris par les doctrinaires du New Age auxquels il n'est pas insensible. Il y manifeste une primauté de l'esprit sur la matière, à l'encontre d'un matérialisme techniciste qui lui fait peur. Alors que le matérialiste se limite à agir sur le quantifiable, certains de ses personnages arrivent à un accord avec les entités du monde-autre. Dans une vision spiritualiste de l'homme et du monde, les personnages kingiens se concentrent sur leur conscience psychologique et leurs pouvoirs cachés. Une énergie particulière, dont ne disposent pas les hommes ordinaires, leur est nécessaire, où moins dans les moments où l'équilibre des forces universelles est en péril.

+ la page de l'invitée : Franck Ernould, Harry Potter, de la version anglaise à la version française, 2ème partie : UN CERTAIN ART DE LA TRADUCTION , tome 3, Le Prisonnier d'Azkaban .100 Ko

Outre la création de ses intrigues, l'inventivité de H.K. Rowling se manifeste aussi dans les patronymes, noms de lieux, de sorts... Possédant la version originale intégrale, nous nous sommes livrés au jeu des correspondances. Une comparaison intéressante, qui laisse respectueux devant le talent du traducteur, Jean-François Ménard, mais qui pose aussi quelques questions concernant la pertinence de certaines des nombreuses coupures de texte.

 + les nouvelles du trimestre : Élisabeth Vonarburg, L'astrolabe de Samarcande + Sylvie Miller & Philippe Ward, Le mur

# 16

É T É .. .. 2002

KING ET LE PARANORMAL : LA PERCEPTION EXTRASENSORIELLE. 1 à 3

.. 74 - .. 1. LA VOYANCE. .156 Ko

Le recensement des faits psychologiques paranormaux dans l'oeuvre de King occuperait tout un volume. Dès son premier roman paru, Carrie, King fait intervenir voyance et télépathie, d''une façon limitée, comme dans le récit suivant, Salem. Ces facultés prendront ensuite la première place dans Shining, avec le don de voyance du jeune Danny. Jusqu'à son dernier roman Dreamcatcher (paru en France en avril 2002), King n'a cessé d'utiliser ces dispositions mentales particulières, dans lesquelles il trouvait non seulement des possibilités d'exploitation monstrative, mais encore souvent la solution de problèmes techniques insolubles sans l'appel à la voyance et la transmission de pensée. Et, avantage littéraire non négligeable, ces diverses particularités mentales lui permettaient des effets littéraires renouvelés et souvent intéressants.

.. 73 - .. 2. LA TÉLÉPATHIE. .144 Ko

De Carrie (1974) à Dreamcatcher (2001), la télépathie est constamment présente dans l'oeuvre de King. Comme la voyance, dont elle est un mode de transmission supposée, elle occupe une place considérable dans son oeuvre, importante dans Le Fléau ou Insomnie, omniprésente dans Dreamcatcher. Procédé spectaculaire de romancier permettant des effets variés, la télépathie fait partie du domaine du paranormal, échappant pour l'instant à toute explication scientifique. Le phénomène lui-même, mal cerné, ne possède pas à vrai dire de problématique satisfaisante.

.. 72 - .. 3. PROCÉDÉS MANTIQUES EN VOYANCE ET BILOCATION. .136 Ko

La voyance qui ne demande pas de moyens matériels spéciaux et s'effectue uniquement par l'esprit a été examinée dans une première partie; la télépathie dans une seconde. Sans vouloir épuiser le sujet de la place de l'occulte chez Stephen King, cette troisième partie sera consacrée à d'autres dispositions extrasensorielles : certains moyens de divination (procédés mantiques) utilisés par King et la bilocation, toujours spectaculaire. Dans des études ultérieures seront examinés d'autres aspects du paranormal, l'aura et l'énergie occulte; les dispositions extrasensorielles particulières du médium; les manifestations de la P.K. : l'action de la pensée sur la matière que permettent par exemple les dons de Carrie ou de Charlie dans les romans éponymes.

+ la page de l'invitée : Delphine Grépilloux-Lespinasse, DU FANTASTIQUE À LA «LITTÉRATURE DE L'INDICIBLE» : 2 - Une «archaïcité moderne» Archaïcité, mais modernité grâce à la faculté d'adaptation de cette littérature. Malgré des rituels d'écriture, la littérature fantastique innove.  Dans une société où les rapports avec le sacré sont en perpétuelle évolution, les écrivains fantastiques doivent refaçonner des évocations effroyables. Pour que le " beau cadavre " voulu par les embaumeurs soit à jamais un oxymore. Pour que le face à face avec Thanatos soit source de plaisir.

 + les nouvelles du trimestre : Claude Bolduc, Harmonie +Serena Gentilhomme, Main de gloire

 

# 15

PRINTEMPS 2002

Les extraterrestres et Dreamcatcher.

.. 71. LES EXTRATERRESTRES dans l'oeuvre de King avant Dreamcatcher. . .64 Ko

King n'a que peu utilisé les extraterrestres : présents psychiquement dans Les Tommyknockers 2, mais absents du roman, ils manifestent leur présence changeante dans d'autres romans ou nouvelles de manière allusive : Ça est venu de l'espace dans une fusée il y a longtemps, plusieurs créatures indéterminables sont venues "d'ailleurs"(Le policier des bibliothèques - Ardelia -; La tribu des dix plombes - les batmen). Avec ce roman, Dreamcatcher, consacré entièrement à des extraterrestres, King apporte sa pierre au mythe compliqué de l'extraterrestre qu'il enrichit d'une variante, l'extraterrestre partagé entre sa mission et le désir de goûter aux "nourritures terrestres".

.. 70. Dreamcatcher : SÉDUCTIONS ET FAIBLESSES DU TERRIEN .. .104 Ko

Il a fallu à King, sortant d'un accident qui a mis son talent en péril, une audace remarquable pour reprendre bon nombre des notions et des effets les plus éculés de la science-fiction, ainsi que beaucoup d'idées qu'il avait déjà mises en scène ultérieurement et pour réussir, avec ces éléments, à faire un récit qui se lit sans lassitude, en dépit de sa longueur. Mêlant fantastique et science-fiction, ce roman attrape-rêves s'amuse avec brio à manier les codes du genre, parfois rigolard devant l'abondance des références d'un cerveau encombré de références romanesques et cinématographiques qui a son équivalent dans celui de Jonesy. Mêlant aussi les séquelles de l'accident, de l'hôpital, de la tentation du suicide, de sa hargne contre l'agression et beaucoup de tendresse pour l'exclusion, ce roman troublera les spécialistes qui auront bien du mal à classer .

..69. LE MOTIF DU LIEU dans Shining .. .64 Ko

Avec Shining, King a atteint la plénitude de ses moyens d'auteur et de son habileté de raconteur d'histoires1. La particularité de Shining est de mener deux reconnaissances contrefaites simultanées : celle de l'innommé, avec le don de voyance de Danny (ordre au paranormal); et celle de l'innommable, les pouvoirs de l'esprit de l'hôtel Overlook et son emprise sur le père de Danny (ordre du surnaturel), qui vit sur un même espace, mais à sur plusieurs niveaux de temps. La conjonction des deux reconnaissances conduisent inexorablement à l'apparition du monstre et son affrontement dans une tentative d'infanticide sacrificatoire.

+ la page de l'invité : Syvain Tavernier, Dreamcatcher : RENCONTRE DU TROISIÈME KING!

+ la page de l'invitée : Delphine Grépilloux-Lespinasse, DU FANTASTIQUE À LA «LITTÉRATURE DE L'INDICIBLE» 1 - Rapport entre le degré de littérarité et «l'effet-fantastique». L'auteur nous propose ce trimestre et les suivants des extraits de son DEA. Après avoir inventorié les définitions du fantastique, et les approches de la littérature qu'elles permettent, elle aborde une analyse des mécanismes psychophysiologiques de la peur aux stratégies narratives la provoquant. elle propose ensuite quelques considérations sur le rapport entre le degré de littérarité et «l'effet-fantastique» pour passer ensuite de la peur de la mort à l'écriture de l'indicible.

+ la nouvelle du trimestre : Patrick Senécal Nuit d'ancre

 # 14 HIVER 2001

.. 68. LA MAGIE DU FONDS DES ÂGES selon Claude SEIGNOLLE. .. .128 Ko

Les quatre récits de ce recueil, les plus connus de Claude Seignolle, transposent des caractéristiques de la mentalité primitive, sauvage, telles qu'il les a été relevées durant des années. Ces composantes se trouvent intégrées dans des intrigues se passant dans un monde rural actuellement en voie de disparition en Occident, pour produire un fantastique hérité des superstitions paysannes mises au point pendant des millénaires auquel ne sont pas habitués les jeunes lecteurs du genre. Les générations nouvelles n'ont plus les mêmes perceptions littéraires, et vivent surtout d'un fantastique"inventé" et ludique, devenu conventionnel voire parodique, qui n'a plus la même authenticité. La particularité de Seignolle est de contribuer à la connaissance de ce fantastique resté authentique dans son jaillissement.

.. 67. LE MAGICIEN, DIEU OU DIABLE? selon Peter STRAUB. .. .124 Ko

On peut faire un rapprochement entre l'enseignement de la magie à Shadowland, le royaume des ombres, et à Poudlard, où se forme Harry Potter dans le roman-culte du moment de J.K. Rowling. Tom Flanagan, comme Harry Potter, apprend à tirer parti de ses dons pour être magicien. Mais, alors que son maître, Coleman Collins, a utilisé la magie pour devenir riche sans regarder aux moyens pour y parvenir, Tom refuse cette magie noire et entre en conflit avec son maître. Celui qui a lu et aimé Le Talisman, pourra établir des rapports intéressants sur les influences réciproques que Straub et King ont pu s'exercer concernant l'usage de la magie. Compte tenu de l'évolution du public ces dernières années et de la place que la sorcellerie conquiert sous une forme divertissante dans les esprits avec Halloween et le phénomène Potter, une relecture de ce roman s'impose.

.. 66. LA DÉCOUVERTE ET L'APPRENTISSAGE DE LA MAGIE selon Stephen KING. .. .100

Possèdant une forme de pensée surtout intuitive, King est surtout marqué par des impressions sensorielles et affectives. Son enfance a été imprégnée par les légendes judéo-chrétiennes de son éducation religieuse (La Bible est souvent citée dans son ¤uvre). Simultanément, il fut profondément influencé par le cinéma et les Comics de sa jeunesse et de son adolescence. Chez lui, la force de l'imaginaire et de l'émotion l'emportent très largement sur le rationnel. Il n'éprouve aucune difficulté à se glisser dans la pensée magique, comme son double, l'écrivain Bill Denbrough, revenu à Derry pour affronter Ça. Bill a un comportement rationnellement déroutant, qu'il explique à son ami : "C'est bien ce que je suis censé faire, non? S'il faut certaines conditions préalables à la magie, celles-ci doivent inévitablement se mettre en place d'elles-mêmes."

+ la page de l'invité (e) : Franck Ernould, HARRY POTTER, DE LA VERSION ANGLAISE À LA VERSION FRANÇAISE, Un certain art de la traduction. .. .56 Ko

Outre la création de ses intrigues, l'inventivité de H.K. Rowling se manifeste aussi dans les patronymes, noms de lieux, de sorts... Possédant la version originale intégrale, nous nous sommes livrés au jeu des correspondances. Une comparaison intéressante, qui laisse respectueux devant le talent du traducteur, Jean-François Ménard, mais qui pose aussi quelques questions concernant la pertinence de certaines des nombreuses coupures de texte.

+ les nouvelles du trimestre : Jean-Marc Ligny , Mammy voit des ovnis + Sylvain Tavernier Varice

 # 13  AUTOMNE 2001

... 65... Stephen KING, le gothique et les fantômes de Peter STRAUB 1ère partie : Julia

... 64... Stephen KING, le gothique et les fantômes de Peter STRAUB 2ème partie : Ghost Story

... 63... LE MONDE DE HARRY POTTER : pourquoi vous êtes, ou vous serez, atteint par le virus anglais H.P.r

... 62... LE DOSSIER Stephen KING prévu pour Science-Fiction Magazine.

+ la page de l'invité (e) : Stephen King vu par Jean-Marc Ligny

+ la nouvelle du trimestre : Hugues Morin  LA PETITE BLONDE AU MANTEAU VERT.

 

 # 12 É T É .. .. 2001

DEUX UTILISATIONS DE L'APPORT DE LOVECRAFT DE CROUCH END (Stephen King) à Mr. X. (Peter Straub)

.. 61... LOVECRAFT ET KING .. . 88 Ko

.. 60.. Peter STRAUB : Mr X et LE CULTE DU MAÎTRE DE PROVIDENCE. .. 52 Ko.

Stephen King et LA GUERRE DU VIETNAM : .. .

.. 59. 1ère partie : ...KING CONTRE LA GUERRE DU VIETNAM : l'homme et le conflit. 84 Ko

 ..58. 2ème partie : KING ET LA GUERRE DU VIETNAM : l'utilisation littéraire du Vietnam, dans Désolation et Coeurs perdus en Atlantide. .. . 104 Ko

.. 57. SEXE ET OBJETS FANTASTIQUES dans Stephen King. 48 Ko

+ la page de l'invité (e) : DÉBAT SUR STEPHEN KING par Patrick Senécal et Hugues Morin

+ la nouvelle du trimestre : Denis Labbé.. CAFÉ DU CENTRE

+ La première nouvelle éditée d'un jeune auteur : Sylvain Tavernier UN TRUC QUI GRATTE

 

 

# 11

PRINTEMPS 2001

.. 56. L'AFFRONTEMENT DU MONSTRE dans Shining .. .. 28 Ko

.. 55. Stephen KING et la QUÊTE .. .. 36 Ko

.. 54. ÊTRES FANTASTIQUES ET SEXE .. .. 92 Ko

.. 53. VAMPIRES au PRÉSENT .. .. 40 Ko

.. 52. LES MOTIFS DU DON ET DU DOUBLE dans Shining .. .. 56 Ko

+ la page de l'invité (e) : Denis Labbé vous présente.. L'EAU CHEZ KING : UNE MATRICE DE L'HORREUR.

+ la nouvelle du trimestre : Gilbert Millet UN MILLARDIÈME, illustrations de Rózsa Tatár.

 

 # 10

HIVER 2000

.. 51. LES SYMBOLES dans La petite fille qui aimait Tom Gordon..... 84 Ko

.. 50. LES LOUPS GAROUS de Stephen KING. .. .. 60 Ko

.. 49. QUELQUES FANTÔMES de Stephen KING... .. 36 Ko

.. 48. A propos de La peau sur les os : LE MALÉFICE, révélateur de l'âme. .. .. 28 Ko

.. 47..À propos de Cours, Jimmy, cours et Un groupe d'enfer : REVENANTS MALVEILLANTS. .. .. 28Ko

+ la page de l'invité (e) : Sylvain Tavernier vous présente sa Filmographie de Stephen King, Téléfilms et séries .

+ la nouvelle du trimestre : Claude Seignolle .. L'hostie

 

# 9

AUTOMNE .. 2000

... 46. Un tour sur le Bolid' : DU BOLIDE À L'ABSURDE...

... 45. KING ENFANT ET LE CINÉMA dans Ça. 76 Ko ..

... 44. La petite fille qui aimait Tom Gordon :... TRISHA et le SACRÉ.. 48 Ko..

... 43. Autour de la campagne présidentielle américaine : LA RAISON D ' ÉTAT.. 44 Ko

+ la page de l'invité (e) : Sylvain Bentavernier vous présente sa Filmographie de Stephen King Le cinéma

+ Alain Delbe : Apocalypse .

# 8

É T É 2000

.. 42. La petite fille qui aimait Tom Gordon, L'INITIATION, MORT ET RENAISSANCE. 88 Ko.

.. 41. La petite fille qui aimait Tom Gordon, LE HÉROS ET LA BÊTE. 56 Ko.
.. 40. Autour de la campagne présidentielle américaine : Le Fléau, LES ALÉAS D'UNE DÉMOCRATIE. 68 Ko.

.. 39. Tous les morts n'oublient pas : VAMPIRES AU PASSÉ. 100 Ko.
.. 38. LES COULEURS COSMIQUES dans Carrie. 32 Ko.

+ la page de l'invité (e) : D'UNE TÉNÈBRE À L'AUTRE (1) , troisième partie : LE PASSAGE DU TEMPS, LA MORT dans Simetiere et Sac d'os, 111Ko Mémoire de maîtrise de Delphine Lespinasse...

 

# 7

PRINTEMPS 2000

...37. LE SURNATUREL DANS LES PREMIÈRES NOUVELLES, 1ère partie, de 1968 à 1972. 77Ko....

...36. LE SURNATUREL DANS LES PREMIÈRES NOUVELLES, 2ème partie, 1972/73. 77 Ko.

...35. Autour de la campagne présidentielle américaine : KING ET LA CENSURE.68 Ko

...34. KING, LE CYCLE ET LA ROUE. 34 Ko.

+ la page de l'invité (e)

... D'UNE TÉNÈBRE À L'AUTRE , deuxième partie :. LE PASSAGE DU TEMPS 111Ko

dans Simetiere et Sac d'os, Mémoire de maîtrise de Delphine Lespinasse...

# 6

HIVER 1999

...33. Quand l'auto-virus met cap au nord : UNE AQUARELLE MALÉFIQUE, 34 Ko.

  .32. TABITHA ET LE SEXE. : extrait de Stephen King et le sexe. 34 Ko.

...31. King et Farmer: TOUR, QUÊTE ET KA : LES TOURS , 1ére partie. 51Ko

..30. King et Farmer: TOUR, QUÊTE ET KA : LA QUÊTE, et autres notions 2ère partie. 43Ko

...29. A propos des Régulateurs : DERRIERE LA PORTE, Imaginaire et vraisemblable. 60Ko

...28. LES PERSONNAGES KINGIENS POSITIFS (3) :

LES AGENTS DE LA LUMIÈRE, 3ème partie. 60 Ko

...27. LES PERSONNAGES KINGIENS POSITIFS (4) :

ESSAI D'INTERPRÉTATION DE L'HOMME KING, 68Ko

+ la page de l'invité (e)

...D'UNE TÉNÈBRE À L'AUTRE, première partie : LES AGES DE LA VIE dans Simetiere et Sac d'os. 111Ko

.. .. .. .. .. .. Mémoire de maîtrise de Delphine Lespinasse...

 

# 5

AUTOMNE 1999

...26. Sac d'os : FANTÔME AIMANT CONTRE REVENANT MALÉFIQUE. 102 Ko

...25. Sac d'os : L'ÉCRIVAIN ET SON ÉGÉRIE. 102 Ko

...24. Présentation et table des matières de KING ET LE SEXE. 26 Ko

...23. Introduction et préface de KING ET LE SEXE.. 34 Ko

...22. Les petites soeurs d'Élurie : LES VAMPIRES A LA ROSE. 102Ko

...21. Les premiers romans : RAGE, RÉVOLTE et DÉSESPOIR.128Ko

# 4

É T É 1999

...20. Rage, UNE OEUVRE DE JEUNESSE ANNONCIATRICE. 85Ko

...19. LES PERSONNAGES KINGIENS POSITIFS, 1ére partie. 77Ko

...18. LES PERSONNAGES KINGIENS POSITIFS, 2ème partie. 94Ko

...17 . LA COSMOGONIE DE Ça. 94Ko

...16. KING TRIVIAL 2émepartie. 119Ko

...15. Deux créateurs de cosmogonies: Stephen KING et J.R.R. TOLKIEN. 34Ko

# 3

PRINTEMPS 1999

...14. En attendant La fille qui aimait Tom Gordon, LE BASE-BALL DANS L'OEUVRE DE KING. 60ko

...13. Déjeuner au Gotham Café, UNE NOUVELLE DIONYSIAQUE. . 51 Ko

...12. A propos de Rose Madder: UN DESTIN ENRAGÉ. 102 Ko

...11. KING TRIVIAL, 1ère partie. 128 Ko

...10.En marge de Speed Queen: SPEED, FAST-FOODS, sauce King. 26 Ko

...9. Réflexions sur la LA TEMPÊTE DU SIÈCLE. 43 Ko

...8. La Tempête du siècle: UN RÉCIT ALLÉGORIQUE SUR LA RÉSISTANCE. 43 Ko

# 2

HIVER 1998

...7. En marge des élections américaines : LES ELECTIONS DU BICENTENAIRE. 43 Ko

...6. En marge de Désolation et des Régulateurs : DU TAK AU TAK. 34 Ko

...5. En marge du Talisman des Territoires : LA COSMOGONIE DU TALISMAN. 94 Ko

# 1

AUTOMNE 1998

...4. En marge d'Insomnie: DES MYTHES RELIGIEUX AUX PUISSANCES DE LA TOUR SOMBRE. 60 Ko

...3. En marge de Désolation: DU NÉCRONOMICON AU LIVRE. 68 Ko

...2. En marge de La Ligne verte: LES HUMAINS ET LES ORDRES. 85 Ko

...1. En marge de La Ligne verte: KING FEUILLETONISTE. 68 Ko

Les livres de l'auteur :

présentation

Du Rond des Sorciers à Harry Potter

QUATRE APPROCHES DE LA MAGIE

(Claude Seignolle, Peter Straub, Stephen King, Joanne K. Rowling)

2003

Éditions L'Harmattan, collection Ouverture Philosophique,

présentation

 

Stephen KING ET LE SURNATUREL

1. la mise en scène.

2003

Éditions Naturellement, 1, place Henri Barbusse, 69700 Givors

présentation

Stephen KING ET LE SEXE

2000

Éditions Naturellement, 1, place Henri Barbusse, 69700 Givors

* Opinions et commentaires .. * Presse. * une Interview exclusive à propos de cet essai par Steve's Rag.

 Vos remarques m'intéressent! roland.ernould@neuf.fr
Membre du C.E.R.L.I., Centre de Recherches Universitaires des Littératures de l'Imaginaire.

Contenu de ce site Stephen King et littératures de l'imaginaire :

Sa vie

Ses oeuvres

Ouvrages récents DE King

Ouvrages SUR King

Cinéma

Revue trimestrielle

différentes saisons

Notes de lectures

Revues fantastique et SF

Dossiers

.. du site Différentes Saisons, revue trimestrielle

 

.. du site Imaginaire : liste des auteurs

.. général

mes dossiers sur les auteurs

. . .. . .. . . .